Intention de prières pour les Chrétiens de l’extérieur

SEMAINE PAYS PERSONNE CONCERNEE CIRCONSTANCES SITUATION GEOGRAPHIQUE
16/08 – 22/08 POLOGNE Mgr Marek Jedraszewski et Mgr Ian Piotrowski En octobre 2019, la gauche a fait son retour au parlement et une droite radicale est apparue. Le Parti Droit et Justice a obtenu la majorité à la Chambre des Députés, mais pas au sénat. Ce Parti s’oppose avec l’appui de l’épiscopat à ce que Mgr Jedraszewski appelle le mouvement LGBT et le lobby pro-avortement « la peste arc-en-ciel », successeurs de la « peste rouge » du communisme. Ces combats affermissent les membres de l’Eglise. Cependant, il y a une baisse notable de la pratique religieuse. C’est ce que constate Mgr Piotrowski qui appelle à compter sur des laïcs engagés. Prions pour que la Vierge de Czestochowa protège les catholiques de ce pays et les aide à revenir à une pratique religieuse sincère et profonde.
08/08 – 15/08 LIBAN Les victimes de la double explosion Mardi dernier 4 août, une double explosion a détruit le port de Beyrouth provoquant plus de 150 morts et 5000  blessés. Il semble que ce soit accidentel. Mais de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer un manque de respect des règles de sécurité concernant les entrepôts de substances explosives. Comme pour la crise du Covid-19, cet accident arrive à point nommé pour renflouer les finances, à savoir la Banque du Liban en faillite, parce que les hommes de pouvoir ont détourné à leur profit les richesses du pays. Du coup, des émeutes ont éclaté et des élection législatives anticipées vont être organisées. Le pays entre donc dans un état d’instabilité propice à toutes les exactions. Nous prierons donc pour tous les catholiques qui vivent au Liban afin que la Vierge Marie les protège dans leur foi et les soutienne dans l’épreuve.
02/08 – 08/08 ARGENTINE Les fermes de l’espérance L’Argentine est un immense pays où la pauvreté est grande. Certaines régions subissent l’immigration des pays voisins, ce qui entraîne toutes sortes de désordres : prostitution, suicide de jeunes, drogues, traite humaine. Les Fermes de l’Espérance sont des lieux où l’Eglise catholique aide à la réinsertion des drogués. Prions pour que ceux-ci trouvent enfin la paix et gardent au cœur la joie de vivre.
26/07 – 01/08 SYRIE Père Antoine Tahhan d’Alep Nous devons prier pour les catholiques syriens qui sont soumis à un exil plus ou moins forcé en raison des sanctions économiques imposées par les puissances américaines et européennes. Les djihadistes et les Turkmènes continuent leurs exactions. Une icône de Notre-Dame-des-Douleurs, Consolatrice des Syriens, circule dans le pays. Prions pour qu’elle apporte à tous ces catholiques le réconfort dont ils ont besoin.
19/07 – 25/07 TIMOR ORIENTAL Evêques et prêtres catholiques Le Timor oriental jouit pleinement de son indépendance seulement depuis 2002 après 4 siècles de colonisation portugaise et 25 années d’occupation indonésienne brutale. Prions pour le travail d’évangélisation des prêtres et des évêques afin qu’une réelle conversion se réalise dans les cœurs.
12/07 – 18/07 SOUDAN NORD Enfants des écoles Les catholiques soudanais sortent à peine d’une dictature islamique sans aucune liberté religieuse. Les chrétiens forment 1,5 % de la population face à 97 % de musulmans. Pour la première fois, les écoles chrétiennes ont la permission de fermer le dimanche. Mais l’Eglise catholique est toujours considérée comme une ONG étrangère au pays. Prions pour tous les enfants catholiques soudanais Sainte Joséphine Bakhita, une esclave soudanaise religieuse en Italie, pour qu’ils apprennent à reconnaître la miséricorde de Dieu dans leurs vies.
05/07 – 11/07 CAMEROUN Mgr Bibi, évêque de Bamenda et Mgr Abbo, évêque de N’Gaoundere Le pays est en proie aux exactions des djihadistes de Boko Haram. L’an dernier, un de leurs groupes a investi un village et s’est emparé seulement des femmes. A chacune une oreille a été coupée et elles ont été menacées d’une nouvelle visite. Régulièrement, des prêtres ou des séminaristes sont abattus Mgr Bibi, évêque de Bamenda, a été enlevé, puis libéré. Mgr Abbo s’appuie sur l’espérance et insiste pour que les laïcs soient formés et ne tombent pas dans les sectes de marabouts qui vendent des illusions.
28/06 – 04/07 CHILI Mgr Aos Braco Le Chili est dans une crise sociale et économique catastrophique. Des milices antisystèmes, anarchistes et néo-communistes se sont organisées pour piller les universités, les marchés et les entreprises. Elles se sont baptisées « la première ligne ». Mais les églises sont aussi leur lieu de vandalisme et de saccage. Par ailleurs, les évêques, en particulier Mgr Aos Braco, veillent pour que la loi ne dépénalise pas l’avortement. Rappelons que l’année dernière, il y a eu 41,9 millions d’avortements, soit plus que le total cumulé des 10 premières causes de mortalité.
21/06 – 27/06 CAMEROUN Mgr Bibi, évêque de Bamenda et Mgr Abbo, évêque de N’Gaoundere Le pays est en proie aux exactions des djihadistes de Boko Haram. L’an dernier, un de leurs groupes a investi un village et s’est emparé seulement des femmes. A chacune une oreille a été coupée et elles ont été menacées d’une nouvelle visite. Régulièrement, des prêtres ou des séminaristes sont abattus Mgr Bibi, évêque de Bamenda, a été enlevé, puis libéré. Mgr Abbo s’appuie sur l’espérance et insiste pour que les laïcs soient formés et ne tombent pas dans les sectes de marabouts qui vendent des illusions.
14/06 – 20/06 ESTONIE Quelques milliers de catholiques L’Estonie est le pays le plus matérialiste et athée d’Europe. Une grande majorité de ses habitants se disent agnostiques, mais ils sont issus d’une tradition luthérienne qui a violemment persécuté les catholiques. Ceux-ci ne sont que 6 à 7 mille sur une population 1 300 000, soit un peu plus de 0,5 %. Prions pour qu’ils soient une lumière parmi ces incroyants et montrent par leur exemple comment porter la croix de Jésus-Christ en supportant les malheurs d’ici-bas.
07/06 – 13/06 SRI LANKA Les familles des victimes d’attentat L’année dernière à Pâques des attentats dans trois églises et trois hôtels ont fait 259 morts et plus de 500 mutilés. Le cardinal Ranjith, archevêque de Colombo, a tenu à déclarer que la réponse à ces atrocités n’est pas humaine et égoïste, mais c’est celle du pardon en Jésus-Christ. Un exemple à imiter dans notre vie quotidienne : pardonner à ceux qui nous ont offensés. Prions pour ces catholiques que ont su montrer la force et la grandeur de la grâce divine.
31/05 – 06/06 IRAN Seyed Heman Ghaderi Mokri et les convertis iraniens Comme le nom Seyed l’indique, ce jeune homme est un descendant du prophète Mahomet. Il est devenu chrétien. Il a pris des premiers contacts par téléphone anonyme grâce à des contacts eux aussi anonymes avec un catéchiste. Ces précautions ne sont pas superflues. En 2018, 200 catéchistes ont été arrêtés par la police et personne ne les a jamais revus. Seyed Heman Ghaderi Mokri a vécu une répression féroce au sein de sa famille. Menacé de mort, il vit en exil en Occident. Beaucoup d’autres iraniens, déçus par le fondamentalisme chiite, sont comme lui et ont besoin de nos prières pour ne pas se tourner vers l’hindouisme ou le zoroastrisme.
24/05 – 30/05 PAKISTAN Enfants scolarisés Nous en avions déjà parlé au mois de février : l’enseignement est contrôlé au Pakistan. Le 20 mai, un bureau du ministère de l’Éducation chargé des manuels scolaires a publié une circulaire interdisant un manuel en raison d’un contenu chrétien. Cette décision a suscité l’indignation. La circulaire a été publiée sur les réseaux sociaux, annonçant l’interdiction d’un manuel de maths de niveau CP. « Le manuel publié contient des images et symboles chrétiens ou sociaux inappropriés ou interdits. Il évoque les noms de vains festivals de la culture occidentale comme Noël, le Nouvel an », expliquait la circulaire. Rai Manzoor Hussain Nasir, directeur général du bureau, a également averti le propriétaire de Sunrise Publications, éditeur du manuel. « Le bureau ne peut approuver l’impression, la publication, la vente ou la recommandation dans un établissement d’un manuel ou de tout support éducatif qui serait néfaste ou qui contiendrait des éléments contraires aux enseignements de l’islam ou à l’intégrité, la défense et la sécurité du Pakistan ». Le 21 mai, Murad Raas, ministre de l’Éducation, a publié une nouvelle circulaire et présenté ses excuses sur Twitter.
17/05 – 23/05 BIRMANIE Habitants de l’Etat du Kachin Les chrétiens birmans sont victimes d’une véritable campagne génocidaire menée par l’armée dans l’Etat de Kachin dont 90 à 95 % sont chrétiens (catholiques ou baptistes). Ils sont tués, violés, torturés et utilisés pour « nettoyer » les zones parsemées de mines antipersonnel. Des femmes et des filles font l’objet d’un trafic avec la Chine pour y servir d’épouses.
10/05 – 16/05 ERYTHREE 4 évêques de la région Surnommée la « Corée du Nord de l’Afrique », l’Erythrée est sous dictature marxiste maoïste. Presque la moitié de la population est chrétienne. L’Eglise catholique est officiellement reconnue, mais le contrôle de l’Etat s’accentue. L’unique institut pour séminaristes et religieuses a été fermé. Il y a un peu moins d’un an, 22 hôpitaux, cliniques et centres médicaux gérés par l’Eglise ont été confisqués. Actuellement, plusieurs vagues d’arrestation ont frappé la communauté chrétienne, en particulier à Keren, la 3ème ville du pays.

Laisser un commentaire