Intention de prières pour les Chrétiens de l’extérieur

SEMAINE PAYS PERSONNE CONCERNEE CIRCONSTANCES
31/05 – 06/06 IRAN Seyed Heman Ghaderi Mokri et les convertis iraniens Comme le nom Seyed l’indique, ce jeune homme est un descendant du prophète Mahomet. Il est devenu chrétien. Il a pris des premiers contacts par téléphone anonyme grâce à des contacts eux aussi anonymes avec un catéchiste. Ces précautions ne sont pas superflues. En 2018, 200 catéchistes ont été arrêtés par la police et personne ne les a jamais revus. Seyed Heman Ghaderi Mokri a vécu une répression féroce au sein de sa famille. Menacé de mort, il vit en exil en Occident. Beaucoup d’autres iraniens, déçus par le fondamentalisme chiite, sont comme lui et ont besoin de nos prières pour ne pas se tourner vers l’hindouisme ou le zoroastrisme.
24/05 – 30/05 PAKISTAN Enfants scolarisés Nous en avions déjà parlé au mois de février : l’enseignement est contrôlé au Pakistan. Le 20 mai, un bureau du ministère de l’Éducation chargé des manuels scolaires a publié une circulaire interdisant un manuel en raison d’un contenu chrétien. Cette décision a suscité l’indignation. La circulaire a été publiée sur les réseaux sociaux, annonçant l’interdiction d’un manuel de maths de niveau CP. « Le manuel publié contient des images et symboles chrétiens ou sociaux inappropriés ou interdits. Il évoque les noms de vains festivals de la culture occidentale comme Noël, le Nouvel an », expliquait la circulaire. Rai Manzoor Hussain Nasir, directeur général du bureau, a également averti le propriétaire de Sunrise Publications, éditeur du manuel. « Le bureau ne peut approuver l’impression, la publication, la vente ou la recommandation dans un établissement d’un manuel ou de tout support éducatif qui serait néfaste ou qui contiendrait des éléments contraires aux enseignements de l’islam ou à l’intégrité, la défense et la sécurité du Pakistan ». Le 21 mai, Murad Raas, ministre de l’Éducation, a publié une nouvelle circulaire et présenté ses excuses sur Twitter.
17/05 – 23/05 BIRMANIE Habitants de l’Etat du Kachin Les chrétiens birmans sont victimes d’une véritable campagne génocidaire menée par l’armée dans l’Etat de Kachin dont 90 à 95 % sont chrétiens (catholiques ou baptistes). Ils sont tués, violés, torturés et utilisés pour « nettoyer » les zones parsemées de mines antipersonnel. Des femmes et des filles font l’objet d’un trafic avec la Chine pour y servir d’épouses.
10/05 – 16/05 ERYTHREE 4 évêques de la région Surnommée la « Corée du Nord de l’Afrique », l’Erythrée est sous dictature marxiste maoïste. Presque la moitié de la population est chrétienne. L’Eglise catholique est officiellement reconnue, mais le contrôle de l’Etat s’accentue. L’unique institut pour séminaristes et religieuses a été fermé. Il y a un peu moins d’un an, 22 hôpitaux, cliniques et centres médicaux gérés par l’Eglise ont été confisqués. Actuellement, plusieurs vagues d’arrestation ont frappé la communauté chrétienne, en particulier à Keren, la 3ème ville du pays.

Laisser un commentaire